La Fédération du BTP Orne est une organisation professionnelle qui a pour but de représenter et défendre les entreprises de bâtiment et de travaux publics
auprès des pouvoirs publics, des décideurs économiques et des autres acteurs de la construction.

Membre de la Fédération Française du Bâtiment

Le Bâtiment, une richesse pour la France

espace adhérent

espace adhérent

Email utilisateur :

Mot de passe

Mémoriser ses identifiants

OK

Vous êtes ici > > >

OK

Edito

EDITO

Le 10 avril 2019



Chantal GUILLET

Présidente



   

Cher(e)s Collègues,

 

Déjà en février 2018, l’éditorial de notre Lettre aux Élus soulignait la nécessité d’une dynamique propice à tous nos territoires. Et nous n’avons eu de cesse d’alerter les pouvoirs publics sur les distorsions d’activité entre la France des métropoles et celle des campagnes. Un an plus tard, à l’aune des événements que le pays connaît, nous constatons que notre combat permanent pour la défense de nos territoires reste légitime et d’actualité…

 

 

Adapter la politique du logement à la réalité des territoires

Accompagner la mutation des villes moyennes, tel est l’enjeu. Des outils adaptés sont nécessaires pour répondre à des dynamiques ponctuelles, et ce afin d’éviter par exemple l’éloignement des ménages souhaitant se loger en centre-ville ou en proche périphérie. Répondre à ces besoins pourrait passer par le « zonage de projet ».

À l’instar du « Grand Angoulême » qui s’engage et qui mobilise des partenaires privés pour agir sur son parc de logement, la FFB propose d’expérimenter, dans un périmètre identifié (gare, centre-ville, nouvel équipement, …) et sur une période donnée, l’accès aux aides publiques. Il conviendrait ainsi de permettre aux aides PINEL ou PTZ, sur des secteurs de projet, hors zones A et B1, en tenant compte de tensions locales.

 

 

Pour lutter contre la fracture territoriale

Le département de l’Orne est incontestablement le « pavillon témoin » normand de cette France qui subit cette fracture. L’artisan du bâtiment reste souvent la seule activité économique d’un grand nombre de communes rurales. Il contribue à conserver un lien de proximité et de service à la population. Ce maillage territorial des artisans et entrepreneurs du BTP est fragilisé par la disparition des services qui doivent l’accompagner. En effet, sans la présence de commerces et d’écoles, la population migre et l’activité du BTP s’en trouve fortement affaiblie.

Quid du PTZ ? Maintenu dans les métropoles jusqu’au 31 décembre 2021, il disparaît des zones rurales et péri-urbaines fin 2019 ! On aide uniquement les jeunes ménages à s’installer dans les grandes villes au détriment de ceux qui souhaiteraient s’établir en zones rurales ou péri-urbaines. C’est pourquoi nous militons pour le maintien du PTZ neuf sur l’ensemble des territoires jusqu’à fin 2021.

 


Le 10 avril 2019